Skip to main content
Search

BIENVENUE CHEZ VOUS!

Les changements de pansements favorisent la guérison

À l’hôpital, un professionnel de la santé met le premier pansement sur votre plaie. Après, c’est à vous de changer votre pansement au moins 2x par jour, ou selon les instructions de votre médecin, afin de garder la plaie propre1. Le pansement de la veille peut favoriser l’accumulation de bactéries, ce qui peut causer une infection. De plus, le pansement risque de ne plus absorber efficacement l’exsudat de la plaie. C’est pour cette raison qu’il est important d’utiliser un nouveau pansement chaque fois que vous en enlevez un. Il ne faut jamais appliquer un nouveau pansement sur un ancien pansement.                

7 étapes simples

Étape 1 : Placez tous les articles dont vous avez besoin sur une surface propre et stérile.

CONSEIL D’INFIRMIÈRE : Assurez-vous de prédécouper le ruban adhésif ou le bandage avant de commencer. Cela vous permettra d’appliquer le pansement plus facilement.

Étape 2 : Assurez-vous de bien laver et sécher vos mains2. Enfilez des gants jetables. Cela permettra de réduire le risque de contaminer votre plaie.  

Étape 3 : Enlevez délicatement le pansement qui recouvre la plaie. Vous pouvez utiliser de l’eau saline pour faciliter le retrait.    

Étape 4 : Nettoyez délicatement votre plaie avec une gaze ou une compresse de gaze mouillée. Assurez-vous de nettoyer toute trace de sang ou de fluide pour que la plaie soit totalement propre.  

CONSEIL D’INFIRMIÈRE : Lorsque vous utilisez de la gaze ou une compresse de gaze pour nettoyer votre plaie, gardez-la dans son enveloppe originale lorsque vous l’imbibez d’eau saline. Moins vous la manipulerez, plus elle restera stérile.

Étape 5 : Après avoir séché la plaie, appliquez soigneusement l’onguent.

Étape 6 : Appliquez une compresse non-adhérente ou une compresse de gaze propre pour couvrir la plaie. Au besoin, appliquez une compresse de gaze pour plus de confort.

 

 

NETTOYEZ votre plaie au moins 2x par jour, selon les instructions du médecin ou si le pansement présente toute trace de sang ou de fluide provenant de la plaie.

Étape 7 : Fixez le nouveau pansement propre sur la plaie avec du ruban adhésif ou un bandage. Si vous utilisez du ruban adhésif, appliquez-le soigneusement sur au moins deux côtés du pansement. Si vous utilisez un bandage, enroulez-le fermement autour du pansement, sans trop serrer. Assurez-vous que ce soit confortable pour vous.  

Au cours des premiers jours de guérison, vous remarquerez peut-être plus de fluide s’écouler de votre plaie. Cela fait partie du processus normal de guérison. Si toutefois l’écoulement de fluides est excessif pendant une durée prolongée ou s’il est accompagné d’une odeur ou d’une couleur anormale, contactez votre médecin. Si votre pansement est trempé, assurez-vous de le remplacer par un pansement propre et sec. N’oubliez pas de changer votre pansement au moins 2 fois par jour, ou selon les instructions de votre médecin afin de garder votre plaie propre1.

Produits de premiers soins de marque BAND-AID® Absorption
Gaze en rouleau, 5 cm (2 po) MOINS 3
Gaze en rouleau, 7,6 cm (3 po) 3
Gaze en rouleau, 10 cm (4 po) 3
Compresse de gaze non adhérente, 3,8 x 5 cm (1,5 x 2 po) 4
Compresse de gaze non adhérente, 5 x 7,6 cm (2 x 3 po) 4
Compresse de gaze non adhérente, 7,6 x 7,6 cm (2 x 3 po) 4
Compresse de gaze, 5 cm x 5 cm (3 x 3 po) 5
Compresse de gaze, 7,6 x 7,6 cm (3 x 3 po) 5
Compresse de gaze, 10,1 x 10,1 cm (4 x 4 po) PLUS 5

*La légende des gouttelettes – 1, 2, 3, 4, 5 – représente un pouvoir absorbant de 0, 0 à 0,15, 0,16 à 0,3, 0,31 à 0,45, et 0,46 à 0,6 g/cm2, respectivement. Pour les gazes en rouleau, la cote est basée sur une application double épaisseur.

 

Références :
1.Cuts and scrapes: first aid. Mayo Clinic Web site. http://www.mayoclinic.org/first-aid/first-aid-cuts/basics/art-20056711. Consulté le 14 mars 2014.
2.Mangram AJ, Horan TC, Pearson ML, Silver LC, Jarvis WR; Hospital Infection Control Practices Advisory Committee. Guideline for prevention of surgical site infection, 1999. Infect Control Hosp Epidemiol. 1999;20(4):247-278.